Boys don’t cry de Malorie Blackman

 

9782745954992fsRésumé : 

Dante est un garçon de 17 ans prêt à aller à l’université. Il vit avec son père et son frère une vie normale, jusqu’à l’arrivée de Emma. En effet, son ex débarque chez lui, accompagnée d’un bébé qu’elle dit être leur fille. Dante est en état de choc. A partir de là, malgré son désir de continuer à vivre sa vie, celle-ci change.

Avis : 

Boys don’t cry est un roman que j’avais repéré à la bibliothèque. Le titre m’a attirée, et le résumé n’a fait que renforcer ma curiosité. Je l’ai donc pris, et lu. J’ai ressenti un grand plaisir à le lire, car il est vraiment très simplement écrit, c’était comme si mes yeux sautaient tout seul d’une ligne à l’autre. J’ai une certaine affection pour ces personnages, car cette petite famille est une famille de garçon, et si chacun a son propre caractère, ils ne font pas preuve d’une grande affection les uns envers les autres, jusqu’à ce que la petite Emma arrive. Même moi en tant que simple lectrice, je n’ai pas pu m’empêcher de penser qu’elle était mignonne, et je m’imaginais très facilement tous ses sourires. Elle a petit à petit réussi à gagner le coeur de son père.

Cependant, ce roman ne traite pas seulement du thème de devenir père à 17 ans. C’est certes le fil rouge de l’histoire, mais un autre thème est abordé: l’homosexualité, à travers le personnage d’Adam, un personnage qui nous livre également son point de vue de temps à autre, puisque le roman est divisé entre le sien et celui de Dante. Adam est souvent embêté par Josh, l’ami de son frère. Néanmoins, il va vite découvrir que sous le harcèlement de Josh, se cache autre chose…

Le livre aborde plusieurs registres : de l’humour jusqu’au drame, du désarroi à l’acceptation, il a été très agréable à lire, et j’ai apprécié ma lecture.

La seule chose que je pourrais en réalité reprocher à Boys don’t cry est sa fin. Je n’ai pas l’impression qu’il y en a eu une en faite. Il se termine un peu trop d’un coup pour moi. Je ressens un sentiment d’inachevé, beaucoup de questions continuent de se poser, et au final, j’ai l’impression de ne pas avoir du tout avancer. Il reste encore bien d’autres choses à aller creuser, mais l’auteure nous coupe l’herbe sous le pied. Certes certaines choses ont été résolues, mais il en reste tant d’autre que c’est très frustrant.

Néanmoins, c’est un roman que je recommande vigoureusement, allez-y 😉

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s